Les résidences étudiantes écologiques

0
AME-LOT résidence étudiante écologique
Résidence étudiante AME-LOT de la rue Amelot à Paris (crédit : Office et Culture)

Trouver une résidence pour les étudiants s’avère être un grand défi. Chaque année, c’est la course aux logements pour eux et chaque année la demande dépasse largement l’offre. Pour pallier à ce problème, des solutions innovantes en ligne comme Studylease sont proposées pour accompagner les étudiants à trouver le graal. Des architectes font également appel à leur créativité pour imaginer de nouveaux logements pour les étudiants qui ont l’atout de répondre à des normes environnementales.

Des logements tenant compte des normes environnementales

Plusieurs villes françaises comptant une importante population étudiante, comme Lyon ou Montpellier, ont pris en main la question des logements étudiants. Depuis 2011, des projets de constructions de résidences étudiantes privées se sont accompagnés d’une véritable réflexion quant au respect des normes écologiques. Afin de préserver l’environnement, des résidences faisant la part belle aux économies d’énergie ont ainsi vu le jour. Certains bâtiments de construction récente vont plus loin en développant de nouvelles approches basées sur la géothermie, la récupération des eaux de pluie ou encore l’énergie photovoltaïque. La ventilation VMC et les murs dotés de structure alvéolaire favorisent également la circulation de l’air et la conservation de la chaleur.

L’apport des structures en bois

Matériau écologique par excellence, le bois est désormais utilisé pour la construction de logements universitaires. La ville d’Angers abrite une résidence composée de plus de 150 modules possédant une structure en bois. Ces logements de 19 m² chacun ont été assemblés en moins de 8 mois. Avec ce projet innovant, la résidence universitaire a fait le pari de l’écologie jusqu’au bout, en y intégrant des panneaux photovoltaïques ainsi qu’un système d’arrêt du chauffage à l’ouverture d’une fenêtre. A Gif-sur-Yvette en région parisienne, le principe des structures modulaires en bois a également été repris pour la construction de la résidence universitaire Émilie du Châtelet sur le campus de Paris Sud 11. Elle réunit trois bâtiments faits de modules préfabriqués avec ossature en sapin entièrement fabriqués en France. Bénéficiant de la certification BBC (bâtiment à basse consommation énergétique) grâce à ses panneaux solaires, cette résidence écologique a été conçue à 90 % avec des matériaux recyclables.

De nouvelles initiatives originales

A Paris, la construction d’une toute nouvelle résidence universitaire, située rue du Colonel Pierre-Avia, a été entamée début 2017. Abritant à terme 139 logements, elle constituera une résidence encore unique en son genre, dite « biosourcée », basée donc sur différents matériaux écologiques. Le bâtiment, mis au point par le cabinet d’architectes NZI, sortira en effet de l’ordinaire avec ses bardages en bois utilisant de la paille comme procédé d’isolation. Cette technique originale, présentée comme « l’isolation du futur », a déjà été appliquée par l’agence pour dessiner un lotissement d’une douzaine de maisons encore en construction. Fonctionnelle à l’horizon 2020, cette toute nouvelle résidence universitaire écologique pourra bien inspirer d’autres projets à l’échelle nationale.