Qu’est-ce que la véranda photovoltaïque ?

0
véranda avec paneaux solaires

La véranda photovoltaïque : Une solution simple et écologique

Si les bienfaits d’une véranda ne sont plus à prouver aujourd’hui, le choix d’une solution solaire s’avère un excellent moyen de bénéficier d’un dispositif naturel, basé sur l’énergie solaire. Par définition, cette énergie renouvelable génère une source de chaleur et d’électricité suivant les capteurs posés à même le toit de la véranda.
Pour les adeptes d’esthétisme, sachez qu’il existe de nombreux modèles, au-delà des panneaux opaques, qui permettent de disposer de panneaux transparents ou semi-transparents, nettement plus design, quoi que moins performants que des panneaux opaques. Ce sont d’ailleurs ces derniers qui sont principalement choisis.
Cette solution offre, en outre, une isolation optimale, acoustique et thermique, grâce à des panneaux composés d’une couche supplémentaire de polycarbonate.

Une solution réellement rentable !

Certes, une véranda photovoltaïque représente un coût non-négligeable, mais tout son intérêt réside dans les réductions fiscales qu’un tel investissement induit, à travers un crédit d’impôt par exemple, ainsi que le montant dégagé de la revente d’électricité auprès d’EDF, soit entre 1 500 euros et 2 000 euros par an en moyenne. En l’occurrence, un producteur d’électricité est tenu d’accepter l’énergie produite par votre véranda. Et cerise sur le gâteau, le bénéfice dégagé n’est nullement imposable !
Par ailleurs, cette source d’énergie naturelle offre une meilleure isolation et, de fait, une consommation moindre en chauffage. Qui plus est, la douceur de la température observée en été vous protègera des pics de chaleur.

Bon à savoir

Afin de profiter pleinement des bienfaits d’une véranda photovoltaïque, il est recommandé de tenir compte de différents critères pour son installation. Veillez notamment à l’installer de manière à ce que la toiture ait un angle entre 15 et 45°, tout en disposant d’un ensoleillement optimal, soit en d’autres termes vers le Sud Est ou le Sud Ouest.
Pour un remboursement significatif par EDF, choisissez des panneaux inférieurs à 3 KWh, qui ne sont pas considérés comme une source de production d’énergie professionnelle. Dans le cas contraire, vous ne pourriez bénéficier des conditions intéressantes de rachat par le producteur EDF.