Des pots de fleurs qui respectent l’environnement

0
pots de fleurs écologiques

Au jardin ou sur le balcon, les pots de fleurs se font de plus en plus écolo. Les pots de terre ont remplacé les jardinières en plastique et de nouveaux matériaux font leur apparition pour des pots de fleurs écologiques. Empotage et rempotage, quels matériaux privilégier ?

Pots de fleurs écologiques : le choix de la matière

Il faut savoir avant tout que les pots en terre cuite, en plastique, en bois ou autre matière n’ont pas le même usage. Ainsi, une jardinière en bois est idéale pour protéger les racines des plantes extérieures contre le gel, tandis que le pot en plastique a l’avantage d’être très léger.

pots de fleurs en plastique pas écologiques

Les pots de fleurs écologiques en terre cuite ont encore la cote au jardin, mais ils sont fragiles et assez lourds. De plus, s’ils ne sont pas de la meilleure qualité, ils peuvent craindre le gel ou s’avérer trop poreux.

Du point de vue écologique, le pot de terre l’emporte haut la main devant le plastique. Mais sur les balcons, ce n’est pas la matière idéale, étant donné son poids.

Les nouvelles matières écologiques

Cela fait déjà plusieurs années que l’on voit fleurir la fibre de coco dans les jardineries. Plutôt jolie, cette fibre naturelle est solide et biodégradable. Avec le temps, elle se décompose et s’intègre au substrat comme engrais naturel. La fibre de coco est de plus en plus utilisée pour remplacer les petits pots en plastique des plants, et peuvent être ainsi directement mis en terre sans retirer le pot.

pot de fleurs fibre de coco

Les pots de fleurs écologiques Alphapot, en fibres biodégradables provenant des déchets d’aliments, ont été mis au point par la société taïwanaise Bionicraft, qui recherche des financements sur KickStarter. Entièrement biodégradables, ces pots contiennent une réserve d’eau et peuvent donc être utilisés sur les balcons. Ils peuvent aussi être replanté dans un pot plus grand, les fibres se dégradant dans le substrat.

Les pots en géotextile conviennent tout à fait pour les plantes de balcon et les herbes aromatiques. Ils aident la plante à devenir plus forte en densifiant ses racines et en respirant mieux que dans un pot plastique. Les plantes ne sont jamais trop arrosées car le surplus s’écoule à travers le tissu. Si les plantes manquent d’eau, il suffit de tremper les pots en géotextile dans un évier ou une bassine. Cerise sur le gâteau, ces pots géotextile sont un pur produit du recyclage, à partir des bouteilles en plastique.

PARTAGER SUR
Article précédentLes nuisibles se développent avec le réchauffement climatique
Prochain articleEntretenir son jardin de façon durable
Marie-France
Rédactrice de formation, Marie-France est devenue blog-addict depuis 2010. Elle se passionne pour tous les sujets de société et de développement personnel. Elle met ses compétences et son expérience au service de ConsoFutur pour faire avancer la vie vers un monde plus responsable et plus durable.