Pâtes à tartiner et huile de palme, les efforts des marques

0

On se rappelle le conseil de Ségolène Royal prononcé à l’été 2015, nous demandant d’arrêter de manger du Nutella. La marque ne souffrira pas de cet appel au boycott, compte tenu de sa renommée. ConsoFutur a cependant enquêté sur les efforts réalisés depuis plusieurs années.

Consommation de l’huile de palme en baisse

La consommation d’huile de palme dans l’alimentation a diminué de moitié entre 2009 et 2013, d’après une étude du Crédoc. Cette baisse s’explique non seulement par la vigilance des consommateurs, mais aussi par un effort notable des industriels depuis une proposition d’amendement « Nutella » qui voulait multiplier par 4 la taxe à l’importation d’huile de palme.

L’huile de palme est de plus en plus remplacée par d’autres huiles réputées moins nocives. De plus, un label « huile de palme durable », s’il reste contesté, incite les industriels à être plus regardants sur leurs achats d’huile de palme.

huile_de_palme-8b809

 

Les pâtes à tartiner bonnes pour la santé

Si l’on tient vraiment à couvrir ses tartines avec une pâte à base de noisettes et de chocolat, comment fait-on ?

Les inconditionnels continueront de manger du Nutella, n’en déplaise à Mme Royal. Ceux-là ne retrouvent le goût de leur marque préférée dans aucune autre. Les plus sensibles à la condition des gibbons (dont l’habitat disparaît du fait de la déforestation), préféreront des marques « sans » : les marques de magasin (Casino, U, Monoprix) ou les marques bio (Jardin Bio, Perl’Amande, Bovetti).

Pour être en bonne santé, mieux vaut adopter une alimentation équilibrée et limiter les aliments gras, salés, sucrés.

*Source :
France-Info – Dossier « huile de palme »
VivreSansHuiledePalme – Comparatif des pâtes à tartiner

PARTAGER SUR
Article précédentLa Gironde, un département où il fait bon vivre
Prochain articleLa semaine européenne de réduction des déchets
Marie-France
Rédactrice de formation, Marie-France est devenue blog-addict depuis 2010. Elle se passionne pour tous les sujets de société et de développement personnel. Elle met ses compétences et son expérience au service de ConsoFutur pour faire avancer la vie vers un monde plus responsable et plus durable.