Optimiam, l’appli qui lutte contre les invendus

0

Chaque année, 2,3 millions de tonnes de nourriture sont jetées par la distribution et 1,5 millions par la restauration. Devant ce constat, deux Parisiens ont décidé de créer une application mobile pour lutter contre les invendus tout baissant les prix pour les consommateurs.

Le concept Optimiam

Optimiam, c’est une aventure qui commence en Octobre 2014 à l’initiative de trois personnes : Alexandre Bellage, Raodath Aminou et Meddy Menzikoff. Alors qu’ils se rendaient dans un restaurant japonais, Alexandre s’est vu proposé des makis à -50%. La raison ? Il fallait qu’ils soient écoulés avant la fin de la soirée. De cette petite anecdote a découlé l’idée d’Optimiam.

Optimiam est une application ayant pour but de lutter contre ces produits que les commerçants sont contraints à jeter bien qu’ils soient encore pleinement consommables. Pour les vendre, les commerçants partenaires d’Optimiam proposent leurs produits sur l’application avec un réduction, généralement autour des 30%. Le concept rend ainsi heureux le consommateur qui a fait des économies et le commerçant qui a pu écouler ses invendus.

Le fonctionnement de l’application est simple et repose sur trois étapes :

  • L’utilisateur se crée un compte.
  • L’application le géolocalise et lui indique les promotions aux alentours.
  • Il concocte son menu sur son téléphone et effectue le paiement en caisse.

Pour clarifier la chose, Optimiam propose une vidéo d’explication disponible ci-dessous :

Des résultats encourageants mais des enseignes trop rares

Lancée il y a bientôt deux ans, l’application opère une ascension fulgurante et compte aujourd’hui 55 000 utilisateurs pour 200 commerçants contre 35 000 et 90 à la même période l’an dernier.

Certains grands de la distribution alimentaire apprécient et soutiennent le projet comme des enseignes du groupe Carrefour, le fast-food Subway ou encore La Brioche Dorée. Malheureusement, avec une présence quasi-exclusive à Paris et dans des quartiers précis, il est difficile de trouver des promos autour de son emplacement, en-dehors de ces zones.

Optimiam reste néanmoins conscient de la demande et communique régulièrement sur sa volonté de s’investir hors Paris, tout en consolidant son offre avec l’arrivée de nouvelles idées. En témoigne l’arrivée des Optibox, petits paniers surprises concoctés par des boulangers/pâtissiers qui réunissent divers produits invendus pour sustenter 2 ou 4 personnes.

Optimiam propose, avec son système de réductions, une solution simple et efficace pour lutter contre les invendus. Le nombre d’enseignes partenaires est encore trop faible pour imposer l’appli dans notre quotidien, mais c’est bien le seul point faible que l’on pourrait lui trouver pour le moment.