Little Sun : un peu de lumière pour les populations en difficulté

0

Nous sommes en 2016, l’iPhone 7 sort en Septembre et pourtant encore 1 personne sur 7 ne profite pas de l’électricité dans le monde. Dès que la nuit tombe, 14% de la population mondiale n’est pas éclairée. Et si la solution se trouvait dans l’énergie solaire ?

Trois ans de lumière non-stop

Nous associons souvent l’idée d’énergie solaire aux panneaux solaires ou à plein d’appareils coûteux et sur lesquels il est difficile d’atteindre un bon rendement. Nous vous présentons Little Sun, un petit objet en forme de fleur né de l’imagination de deux personnes : l’artiste Olafur Eliasson et l’ingénieur Ferderik Ottesen.

Little-girl-reading_credit-Franziska-Russo

Little Sun est une grosse lampe à énergie solaire dont le but majeur est une utilisation longue durée. Ainsi, pour 4 heures de recharge, la lampe possède environ 10 heures d’autonomie.

Rendre la lumière aux pays sans électricité

Little Sun se destine principalement et même quasi-exclusivement aux pays en développement. Ceux dans lesquels il fait un fort soleil le jour et où tout est noir la nuit tombée. Les 4 heures de recharge au soleil ne sont plus un problème (vu qu’il fait chaud tout le temps) et les 10 heures d’autonomie permettent de tenir la nuit.

Tout est calculé pour une utilisation longue durée et à l’épreuve des milieux difficiles :

  • L’appareil est incassable
  • Il est également étanche
  • Il a une durée de vie d’au moins 3 ans

little

L’appareil est disponible pour 25€ en France, ce qui lui permet d’être vendu à 9€ dans les pays en difficulté.

Little Sun porte très bien son nom. Avec un modèle économique adapté et intelligent et le choix bienvenu de l’énergie solaire, il va pouvoir, s’il ne le fait pas déjà, redonner un peu de lumière à tous les pays qui, la nuit tombée, vivent dans le noir.

PARTAGER SUR
Article précédentBluetooth 5.0, quatre fois plus rapide
Prochain articleAchetez ensemble pour économiser gros
Arthur
Intéressé à la base par les nouvelles technologies, Arthur se passionnera petit à petit pour la communication et la rédaction, et mettra ses compétences à profit du site Consofutur.