L’habitat durable a le vent en poupe

0
habitat durable congrès national

Un habitat durable, c’est le droit pour chacun de nous de disposer d’un logement décent, aux performances environnementales et énergétiques les meilleures. Les bâtiments et les constructions neufs deviennent de plus en plus durables. Le congrès national des bâtiments durables se tenait cette année à Dijon. Il se présente comme un moyen de répondre aux différents enjeux de la rénovation énergétique.

Un congrès national attendu

La France s’est engagée dans une action massive en faveur des bâtiments à énergie positive, avec pour ambition de réduire les gaz à effet de serre et de valoriser les matériaux recyclables, tout en essayant d’évaluer l’empreinte carbone de chaque bâtiment dès sa construction.

Le 6ème congrès du Bâtiment durable qui s’est tenu à Dijon au mois d’octobre dernier. A travers lui, c’est toute la filière du bâtiment qui se mobilise pour l’habitat du futur. En effet, organisé par l’ADEME, ce salon a permis aux professionnels de mieux découvrir l’univers de l’habitat durable. Plus de 600 professionnels ont ainsi été réunis pendant 3 jours. L’objectif était de pouvoir échanger sur le sujet dans des ateliers et des tables rondes.

Des régions déterminées

Un des grands moments de ce congrès fut la signature du Plan Bâtiment Durable de la nouvelle région Bourgogne – Franche Comté, dont le rôle en matière de coordination des différents acteurs et de mise en cohérence des financements existants est prépondérant en termes de transition énergétique. Ainsi, à travers cet accord, la région s’est investie plus largement en s’engageant à la rénovation énergétique de l’ensemble du parc de logements régional sur les 30 ans à venir.

Devenu incontournable en 2017, un habitat durable est en véritable explosion depuis plus de 5 ans. Entre les signatures des accords par 184 pays lors de la COP 21 et les différentes certifications Hautes Qualité Environnementales, les bâtiments durables ont plus que le vent en poupe.

Des exigences élevées pour un habitat durable

De plus en plus d’acteurs sont sensibilisés à ce type de constructions devenues courantes de nos jours. Les certifications les plus connues sont BREEM, LEED ou encore HQE pour la France. Ces dernières visent à réduire pour la majorité les consommations de 30 %. Au final, l’exigence de résultats imposée par les lois Grenelle est en passe de devenir la norme. Il est heureux de constater que la tendance énergivore des logements est à la baisse. En effet, avec plus d’un quart des émissions de CO² et plus de 40 % des consommations d’énergie de la France, l’habitat était un gouffre énergétique.

PARTAGER SUR
Article précédentQuand tailler ses arbres dans son jardin
Prochain articleComment entretenir son gazon en hiver ?
Marie-France
Rédactrice de formation, Marie-France est devenue blog-addict depuis 2010. Elle se passionne pour tous les sujets de société et de développement personnel. Elle met ses compétences et son expérience au service de ConsoFutur pour faire avancer la vie vers un monde plus responsable et plus durable.