Hébergements et opérateurs labellisés écotourisme

0
ecotourisme

Le tourisme écologique a tendance de plus en plus, et particulièrement en France, à se présenter comme une alternative durable. Voici quelques éléments qui permettront à coup sûr d’y voir plus clair à nos lecteurs voyageurs.

Label et écotourisme

Ce que l’on appelle un label est un signe distinctif attribué à une entreprise ou encore à une association particulière après vérification d’un cahier des charges spécifique. Ce cahier des charges est élaboré par une personne extérieure, le but étant de vérifier certains critères spécifiques au niveau social et environnemental. Ils restent particulièrement utiles car ils permettent très facilement d’identifier les hébergements et les opérateurs de voyage répondant réellement à des objectifs de développement durable.

Des acteurs engagés

Un grand nombre d’acteurs sont engagés sur le terrain dans une démarche en lien avec l’environnement et ne souhaitent pas particulièrement être labellisés en raison des conditions financières que cela engage. L’obtention d’un label écologique a un coût non négligeable pouvant aller de 200 à plus de 10.000 euros pour un grand hôtel. Les budgets sont parfois trop importants pour les structures les plus petites et les moins solides financièrement, qui n’ont bien souvent pas le temps et pas les personnes pour pouvoir s’occuper de cela, notamment d’un point de vue administratif. Cependant certains hébergements non labellisés sont bien souvent plus engagés et plus militants que d’autres hébergements labellisés. Il est important de bien se renseigner car le fait qu’il n’y ait pas de label ne signifie pas tout le temps qu’il n’y a pas d’engagement. Au contraire !

Quelques labels du tourisme durable

Les principaux labels d’hébergement de tourisme durable sont :

  • Ecolabel Européen,
  • la Clef Verte,
  • Earth Check,
  • Green Globe,
  • Ecogites,
  • Hotels au Naturel
  • Gites Panda.

Ce sont des labels ayant le plus souvent des chartes très différentes les unes des autres.

Les tours opérateurs et les voyagistes associatifs les plus reconnus dans ce domaine sont « Association pour un tourisme équitable et solidaire » et « Agir pour un tourisme responsable ».

Choisir ces labels ou ces tours opérateurs, c’est se donner une chance de profiter d’un voyage ou d’un hébergement responsable, dont la facture carbone sera réduite.

PARTAGER SUR
Article précédentÊtes-vous prêts à adopter le cruelty free ?
Prochain articleLa fin des voitures thermiques en 2040, est-ce bien réaliste ?
Marie-France
Rédactrice de formation, Marie-France est devenue blog-addict depuis 2010. Elle se passionne pour tous les sujets de société et de développement personnel. Elle met ses compétences et son expérience au service de ConsoFutur pour faire avancer la vie vers un monde plus responsable et plus durable.