La fin des voitures thermiques en 2040, est-ce bien réaliste ?

0

Nicolas Hulot l’avait promis : « la fin des voitures à essence est pour 2040 ». Il avait promis cette vision pour le moins optimiste et il a, dans cette dynamique, annoncé la fin de la vente des véhicules diesel et essence pour 2040. 23 ans au final, ce n’est peut-être pas si long que cela.

La voiture électrique, la voiture de demain

Comme l’annonce l’Agence internationale de l’énergie, plus de 2 millions de véhicules sont en circulation dans le monde, principalement couplés avec des voitures thermiques. Cela peut paraître énorme mais il s’agit finalement d’une petite part des véhicules dans le monde puisqu’il y a 1 milliard de véhicules thermiques dans le monde ! Pour beaucoup d’experts ce n’est pas en 2040 que les véhicules électriques vont s’imposer sur le marché mais bien plus tard. En effet, la part des véhicules électriques va avoisiner les 10 % du parc automobile en 2030, soit environ 200 millions de véhicules.

Un résultat attendu mais imprédictible

Tout n’est pas perdu pour Nicolas Hulot. En effet, certains scénarios optimistes et mieux disant que ceux des pétroliers indiquent que les véhicules électriques vont représenter au moins 35 % des ventes d’ici 2040. Si on imagine que la France est parmi les pionniers de cette industrie, il n’est pas inenvisageable que la totalité du parc de véhicules français soit électrique. Les chercheurs estiment ainsi qu’environ la moitié du parc du marché mondial fonctionnera à l’énergie électrique.

Les politiques environnementales jouent, il faut l’admettre, un rôle très important dans le remplacement des véhicules par des voitures électriques. Les grandes métropoles industrialisées comme Paris, Madrid ou encore Mexico réfléchissent ainsi à sortir le diesel définitivement d’ici quelques années. Ce ne sont que des débuts de projets mais globalement cette tendance va dans le sens de la protection environnementale. Quant à la Norvège, elle a d’ores et déjà interdit les voitures à essence d’ici 2025 !

PARTAGER SUR
Article précédentHébergements et opérateurs labellisés écotourisme
Prochain articleConstruire sa maison autour d’un arbre ? C’est possible !
Marie-France
Rédactrice de formation, Marie-France est devenue blog-addict depuis 2010. Elle se passionne pour tous les sujets de société et de développement personnel. Elle met ses compétences et son expérience au service de ConsoFutur pour faire avancer la vie vers un monde plus responsable et plus durable.