Faire adopter le bio aux enfants

0
526
alimentation bio pour enfants

Un enfant sur deux mange à la cantine le midi les jours d’école. Il semble donc primordial de pouvoir leur apporter une alimentation de qualité, ceci tout au long de l’année. Le projet BioAlimente Demain a pour objectif d’aider les collectivités et les cantines à sensibiliser les enfants à un mode d’alimentation biologique.

La restauration, un rôle important pour la santé des enfants

La restauration tient au sein de l’éducation une place indispensable puisqu’elle apprend aux enfants le goût des bonnes choses. Entre la découverte de nouvelles saveurs et l’apprentissage de la cuisine, l’alimentation reste un des piliers indispensables de l’éducation de nos enfants, qui participe à leur croissance. Le projet BioAlimente Demain a été lancé dans cette optique le 10 novembre 2015.

Un projet innovant dans le monde du bio

Le projet a reçu un grand nombre de soutiens : ONU pour l’éducation, la science et la culture, Ministère de l’environnement français, Commission nationale française de l’UNESCO, FederBio (la Fédération italienne d’agriculture biologique et biodynamique), etc.

Avec cette initiative BioAlimente Demain souhaite avant tout faire découvrir l’alimentation biologique aux adultes de demain. Plusieurs milliers de kits pédagogiques ont été envoyés aux collèges partenaires pour les aider à former leurs élèves et les aider à mieux comprendre l’alimentation biologique. Des fiches didactiques, des cartes, des affiches et des idées pour travailler en groupe sur le thème du bio, ce sont les outils que BioAlimente Demain met à disposition pour sensibiliser les enfants aux enjeux de l’avenir. Le tout est complété par un concours primé et un sondage pour les familles.

Les partenaires de ce projet comme Andrea Vernucci de la société italienne Isolabio souhaitent montrer, avec cette initiative, qu’il est possible de réduire son impact sur l’environnement en se nourrissant facilement d’aliments. Ce projet devrait ainsi perdurer durant plusieurs années en France et en Italie. Des pistes de développement sont même à l’étude en Angleterre, en Allemagne et en Espagne.

 

En savoir plus sur le projet BioAlimente Demain