Enfants : quel sport pour la rentrée ?

0

En cette période de rentrée, les parents sont à la recherche d’une activité pour leurs enfants. Aujourd’hui, les choix ne manquent pas ! Comment trouver l’activité qui leur correspondra ?

Sport d’équipe ou individuel ?

Cette question est souvent posée par les parents. Le choix d’un sport collectif ou individuel est bien sûr le reflet de questionnements tels que : « mon enfant est timide, dois-je l’inscrire à un sport collectif pour le sociabiliser ? ». On pense souvent qu’il est préférable de choisir une activité en rapport avec la personnalité de l’enfant ou encore d’en choisir une qui va développer un trait de sa personnalité, mais la réalité est trompeuse ! Un sport collectif peut créer un sentiment d’exclusion pour l’enfant qui reste sur le banc et un sport individuel qui focalise l’attention du public peut créer un malaise… L’important va donc d’être de choisir un sport selon le désir de l’enfant et non sa personnalité.

Age et compétition

Le meilleur moment pour débuter un sport est aux alentours de 5 et 6 ans. C’est à cet âge que l’enfant est le plus réceptif et le plus apte à choisir l’activité qui lui plait le plus. Tout dépend du sport que l’enfant désire commencer et de son développement physique pour une pratique sans danger.

La fréquence et l’intensité des séances doivent également être adaptées aux capacités physiques et de concentration de l’enfant. Les professionnels du sport savent conseiller un rythme adapté à chacun.
La compétition est l’aboutissement d’une pratique régulière et d’entrainements intensifs. Aussi, ce peut être un moment fort pour eux comme pour les parents, une motivation à se surpasser et à se mesurer aux autres. Attention à ne pas tomber dans l’excès ! La fatigue, la pression et le regard des autres peuvent parfois avoir des répercussions contre-productives… La pratique d’un sport en compétition doit rester un plaisir et ne doit pas entraver la vie scolaire.

Les tendances actuelles

Voici quelques idées de sports qui ont la cote !

  • L’escrime : un sport qui privilégie la concentration, la dextérité et dont l’aspect ludique rappelle les combats de chevaliers
  • La gymnastique acrobatique : souplesse et rubans, la gymnastique développe la grâce et la prestance des petites filles
  • L’indémodable badminton : sport complet collectif ou individuel qui développe notamment la concentration visuelle et à la représentation spatiale
PARTAGER SUR
Article précédentLe woofing ou tourisme responsable
Prochain articlePour que nos enfants ne mangent pas de pesticides
Marie-France
Rédactrice de formation, Marie-France est devenue blog-addict depuis 2010. Elle se passionne pour tous les sujets de société et de développement personnel. Elle met ses compétences et son expérience au service de ConsoFutur pour faire avancer la vie vers un monde plus responsable et plus durable.