Energie collaborative : les réseaux particuliers gagnent du terrain

0
énergie collaborative

Que ce soit le financement participatif ou encore les achats groupés en passant par des circuits plus courts, les réseaux particuliers gagnent du terrain partout en France. En termes d’économie collaborative, le domaine de l’énergie n’est pas en reste en dépit d’acteurs nationaux ayant une forte part de terrain.

Les achats groupés dans l’énergie

Les consommateurs commencent à bien connaître ce mode de fonctionnement de l’économie collaborative dans l’habitat, le transport ou l’alimentaire. Il existe désormais des principes analogues dans le domaine énergétique. Il suffit de s’associer avec des consommateurs souhaitant s’inscrire chez un fournisseur d’électricité et d’aller négocier en direct les tarifs. Le plus souvent, il est possible de bénéficier de 10 à 15 % de réduction par rapport aux tarifs habituels. En France, ce système a ainsi séduit près de 40 000 personnes par le biais de startups novatrices dans ce domaine. Le principe est également présent dans le domaine de l’énergie pour les industriels que ce soit pour le gaz ou l’électricité.

Une forte présence de l’énergie verte

L’énergie verte est très représentée dans le cadre de contrats de type crowdfunding. La plateforme Lumo est ainsi spécialisée dans la collecte de fonds pour financer les énergies renouvelables comme l’éolien, le solaire, l’hydraulique ou le photovoltaïque. Plus de un million et demi d’euros ont ainsi déjà été récoltés. D’autres process sont en cours d’étude par la start up, comme les projets liés à la méthanisation. Certains placent ainsi leur argent dans ce mode de production avec des rendements théoriques pouvant atteindre les 7%.

Choisir un fournisseur écologique

Lorsque l’on parle d’énergie, on traite le plus souvent des thèmes de l’énergie renouvelable mais la problématique de la localisation de la production et du fournisseur d’énergie est une question vitale. Des labels ont ainsi vu le jour pour mettre en avant la production d’énergie verte locale. D’autres entreprises poussent les particuliers à produire leur propre énergie et à l’utiliser ou à la revendre à leurs voisins. La fin du monopole du producteur et distributeur d’électricité national n’est peut-être pas très loin.