De nouvelles étiquettes nutritionnelles testées dès l’automne

0

Des tests de grande ampleur auront lieu à partir de septembre 2016 sur un grand nombre de produits. Y seront apposés de nouveaux logos nutritionnels. Plus simples et plus visibles, ils permettront en un coup d’œil d’avoir des informations pratiques sur les produits.

Des logos nutritionnels pour savoir ce qu’on achète

15 millions de Français sont en surpoids, soit un Français sur 3. C’est ce qui ressort de l’étude ObéPi publiée en 2012. Et le nombre de personnes diabétiques est également en augmentation.

Pour lutter contre ce problème de santé publique, de nouveaux logos nutritionnels sont à l’étude depuis plusieurs mois déjà. Tous se sont impliqués dans la démarche conduite par Marisol Touraine, Ministre de la Santé : les consommateurs et les distributeurs, les industriels et les scientifiques, les autorités sanitaires et les patients.

Ces logos descriptifs permettront aux consommateurs de faire des choix nutritionnels plus sains lors de leurs achats. Plus besoin de loupe pour avoir une idée de la valeur nutritionnelle des produits, les nouveaux logos sont basés sur des codes couleurs simplissimes.

  • 5 couleurs plébiscitées par l’association de consommateurs CLCV (Consommation, logement et cadre de vie) et par le Haut Conseil de la Santé Publique, retenues dans le logo « Nutri-Score ». Les couleurs, du vert au rouge, sont associées aux lettres A, B, C, D et E, qualifiant la valeur nutritionnelle globale du produit. Ce logo rappelle ceux utilisés pour la classification énergétique des électroménagers.
  • 4 couleurs seulement, pour le logo « SENS », qui précise au consommateur selon quelle fréquence il peut consommer le produit. Ainsi, des frites seront étiquetées en violet – « occasionnellement ou en petite quantité », tandis que des compotes sans sucres ajoutés seront étiquetées en bleu – « souvent ».
  • Une seule couleur pour le logo « Nutri-Repère », plus précis que les précédents. L’étiquette apporte des informations simples et lisibles sur les quantités de nutriments et de sel.
  • 5 couleurs aussi pour le logo « Traffic Lights », basé sur l’étiquetage anglo-saxon. Dans ce logo, les couleurs représentent les nutriments et le sel, les calories étant sur fond blanc.

Un test grandeur nature

Dès septembre, les logos seront expérimentés auprès des consommateurs, pour choisir le logo le plus adapté. Le test sera réalisé pendant 3 mois dans les magasins de plusieurs enseignes. Une cinquantaine de grandes surfaces seront ainsi tirées au sort afin de mener à bien cette expérience. Plus de 800 produits ainsi étiquetés pour le test. L’étiquetage retenu sera utilisé définitivement dès le premier semestre 2017.

Des initiatives similaires dans d’autres pays

Tout récemment, le Canada a également annoncé des propositions pour remplacer les étiquettes des produits alimentaires et proposer de nouveaux outils aux consommateurs pour les aider à mieux choisir.

Entre autres, il est demandé aux géants de l’alimentaire de proposer des portions plus conformes à la réalité et plus réalistes. Ce changement notable permettra aux consommateurs de comparer des aliments similaires d’égal à égal. L’amélioration de l’étiquetage des sucres et des acides gras est aussi au programme pour les Canadiens.

Source : Site du Ministère des Affaires sociales et de la Santé

PARTAGER SUR
Article précédentQuand l’Europe parle de développement durable, ça donne…
Prochain articleL’arnaque des produits sans gluten
Marie-France
Rédactrice de formation, Marie-France est devenue blog-addict depuis 2010. Elle se passionne pour tous les sujets de société et de développement personnel. Elle met ses compétences et son expérience au service de ConsoFutur pour faire avancer la vie vers un monde plus responsable et plus durable.