Arnaques aux rénovations, méfiez-vous !

0
arnaque aux travaux de rénovation

Rénover un appartement, une maison est souvent un investissement majeur pour un particulier tant au niveau du temps que du portefeuille. Les arnaques dans ce secteur sont cependant nombreuses et prennent des formes très variées.

Prendre ses précautions

Lorsque l’on souhaite se lancer dans la rénovation, la prudence est de mise. Le domaine des travaux fait l’objet, et ce n’est pas une nouveauté, de véritables arnaques. Entre le montant parfois surévalué et les travaux bâclés, les prestations de ce type sont rarement à la hauteur des promesses. Faire appel à un courtier en travaux est une solution possible. C’est un intermédiaire entre le particulier qui passe la commande de prestations et l’entreprise qui effectuera les travaux. Les courtiers connaissent le plus souvent les entrepreneurs de qualité à qui faire appel pour des travaux.

Les devis

Sans forcément faire appel à un professionnel de ce type qui bien sûr a un certain coût, il y a plusieurs éléments à vérifier pour ne pas se faire avoir.

  • Tout d’abord, une chose indispensable est d’avoir des connaissances minimales sur les prix des différents travaux que à réaliser. Une bonne documentation avant de demander les devis est indispensable quand on n’a pas de connaissances.
  • Autre point : un bon devis est un devis très détaillé. Un devis approximatif dans les termes mais aussi dans sa construction ne respectera pas, à coup sûr, vos attentes.
  • Il convient aussi de rester prudent face à un devis trop bas pouvant cacher du travail dissimulé ou des matériaux de faible qualité.

L’acompte

Il est courant dans le monde de la construction de demander un acompte une fois le devis des travaux validé, alors que ces derniers n’ont pas commencé. Bien souvent, cet acompte est de l’ordre de 20 à 30 %. Attention car certaines sociétés demandent plus de 30 % ! Sans vouloir généraliser, c’est ce genre de société qui met la clé sous la porte et s’évapore dans la nature avant la fin du chantier.

PARTAGER SUR
Article précédentRéserver son parking en ligne, quels avantages ?
Prochain articleEconomie collaborative, le MOOC de la rentrée 2016
Rédactrice de formation, Marie-France est devenue blog-addict depuis 2010. Elle se passionne pour tous les sujets de société et de développement personnel. Elle met ses compétences et son expérience au service de ConsoFutur pour faire avancer la vie vers un monde plus responsable et plus durable.